Quelles sont les autorisations que le déménageur doit demander à la mairie ?

Le déménagement est un processus qui paraît assez simple. Certains pour se décharger de l’éventuel stress que cela pourrait causer le confient à des professionnels. Le déménagement n’est cependant pas qu’une simple question de transport et logistique des biens, il fait intervenir un côté administratif. Cet aspect prend en charge les différentes autorisations à demander aux autorités compétentes pour le bon déroulement de l’opération.

Quelles autorisations demander à la mairie ?

Un déménagement implique toujours le transport des biens présents au sein de l’ancienne maison. Le déplacement de ces biens est rendu possible par l’utilisation d’un véhicule aux critères assez particuliers. En effet, il s’agit du type de voiture pouvant impacter négativement la libre circulation des personnes et des biens de par son simple stationnement. Afin d’éviter un tel désagrément et de subir les affres de la loi, il est obligatoire de demander auprès de la mairie une autorisation pour se stationner. Notez que cette page web commente ce point aussi très bien.

D’une commune à l’autre, les formalités pour l’autorisation de stationnement en cas de déménagement diffèrent. Dans le cas où les déménageurs quittent leur précédente commune pour une nouvelle, ils devront effectuer quelques formalités supplémentaires.

Quelles sont les autorisations que le déménageur doit demander à la mairie ?

En fonction des mairies, la demande peut se faire par internet, par courrier, ou en se rendant soi-même au niveau du service voirie de la mairie concernée. Il est fortement conseillé de ne pas s’y prendre aux derniers moments, mais 15 jours minimum avant l’échéance. Dans certaines villes comme Paris, la requête pour l’autorisation de stationnement est exclusivement faite en ligne.

Qui fait la demande de l’autorisation de stationnement pour un déménagement ?

À ce niveau, aucune loi ne fait mention de l’imposition aux propriétaires, de mener eux-mêmes la procédure. Toutefois, les informations censées figurer sur le formulaire doivent être les leurs. Ainsi, la tâche revient soit aux propriétaires, soit au service de déménageurs professionnels qui est engagé.

La chose à savoir est que selon la commune, la demande d’autorisation peut requérir un coût, alors qu’à d’autres endroits la procédure est gratuite. En règle générale, la commune met à la disposition des déménageurs, des panneaux pour représenter la place réservée. Le propriétaire n’aura qu’à s’acquitter des frais de stationnement au tarif normal grâce aux horodateurs. Dans un cas comme dans l’autre, il faut avoir le réflexe de le demander aux déménageurs. Ainsi, ils en feront mention sur le devis.

Cependant, lorsqu’on déménage dans une copropriété, il faut prendre des précautions spécifiques. Il vaut mieux prévenir le syndic ou le concierge qui peut mettre à la disposition du futur locataire une housse de protection pour la cabine de l’ascenseur.